Fragen & Antworten

Voici les réponses aux questions qui nous sont fréquemment posées. Vous trouverez un nombre plus important de réponses sur la version internationale de notre site (en anglais). 
Vous avez d’autres questions ? Adressez-les nous via nos médias sociaux ou via la rubrique Contact.

Que fait Glencore en Suisse ?

Glencore a été fondée il y a plus de 40 ans en Suisse et c’est à Baar, dans le canton de Zoug, que se trouve son siège.

Depuis ses débuts, l’entreprise n’a cessé de grandir et compte aujourd’hui plus de 850 collaborateurs sur le seul site de Baar. Elle est également devenue l’un des premiers employeurs de Suisse centrale. À l’exception des branches Pétrole et Agriculture, tous les autres domaines de l’entreprise et la totalité les fonctions du groupe sont gérées à Baar.

Qu’apporte Glencore à la Suisse ?

Glencore est intimement lié à la Suisse, au canton de Zoug, et à la commune de Baar. Nous avons une contribution active au niveau local et nous soutenons de nombreux projets et institutions, dont des organismes de bienfaisance.

Nous finançons et soutenons des infrastructures culturelles et sportives, des manifestations ainsi que la relève de différents clubs sportifs régionaux.

Nous facilitons par ailleurs l’entrée des jeunes dans la vie active. Nous collaborons à cet effet avec bildxzug, l’association suisse pour la formation professionnelle à Zoug, et employons en Suisse plusieurs apprentis. Voyez également la rubrique Carrière.

Proposez-vous des apprentissages et des stages en Suisse?

Oui. Glencore collabore avec bildxzug, l’association suisse pour la formation professionnelle à Zoug. Nous proposons des formations en commerce et en informatique ainsi que des stages aux détenteurs d’une maturité économique. Nous aidons donc ainsi les jeunes adultes dans la définition et la poursuite de leurs objectifs professionnels. 

Comment collaborez-vous avec les ONG et les autres parties prenantes en Suisse ?

Nous collaborons et entretenons un dialogue ouvert avec des ONG suisses et internationales ainsi que d’autres parties prenantes. À Zoug, par exemple, nous rencontrons régulièrement des représentants des deux églises cantonales pour discuter d’éventuelles inquiétudes ou questions. 
En avril 2014, notre PDG, Ivan Glasenberg, a visité nos sites en Colombie en compagnie de citoyens suisses et d’ONG.

Payez-vous des impôts en Suisse ?

Oui. Glencore est imposé conformément aux règlements en vigueur, aussi bien au niveau fédéral que cantonal.

Les montants des impôts payés à l’étranger, c’est-à-dire dans les pays où nous sommes présents, figurent dans notre rapport annuel sur les paiements aux gouvernements (en anglais).

Pourquoi l’entreprise Glencore fait-elle aussi souvent l’objet de critiques ?

Glencore est spécialisée dans les produits de base, un secteur fréquemment accusé de contaminer l’environnement et d’exploiter. Cette image est le plus souvent imputable à des incidents anciens ou à une présentation des choses extrêmement biaisée, simplifiée ou univoque.

Le secteur des matières premières a un lourd passé. Mais des progrès considérables ont été accomplis.

Glencore, en tant que multinationale suisse cotée en bourse, respecte les normes et directives internationales. Nous participons activement à divers comités nationaux et internationaux dans le but d’améliorer durablement les choses. Nous nous efforçons aussi de mieux comprendre les impacts que peuvent avoir nos activités et peaufinons sans cesse nos programmes de développement durable. Les mesures que nous prenons et nos progrès sont documentés dans notre
rapport de développement durable. Pour plus de transparence sur les flux financiers, nous rendons public le rapport de nos paiements aux gouvernements (en anglais) chaque année. Et en 2017, nous avons publié un rapport sur l’esclavage moderne (en anglais) dans lequel nous exposions les mesures prises contre l’esclavage moderne et contre d’éventuels manquements aux droits des travailleurs.

Quelle est votre position sur le travail des enfants et le travail forcé ?

Glencore ne tolère aucune forme de travail forcé ou de travail des enfants, que ce soit en son sein ou chez ses fournisseurs et prestataires dans le monde entier.

Dans les mines artisanales de la République démocratique du Congo, le cobalt est en partie obtenu grâce au travail d’enfants. Nous n’exploitons évidemment aucune mine artisanale et le cobalt que Glencore produit et commercialise n’est pas le fruit du travail d’enfants. Glencore extrait les matières premières de manière industrielle et n’achète ou ne traite aucun produit provenant de mines artisanales. Nous soutenons divers programmes de lutte contre la pauvreté ; une pauvreté endémique dans cette région du monde et qui explique l’existence de mines artisanales. 

En savoir plus

Découvrez ici comment nous protégeons les enfants d'un avenir dans les mines artisanales grâce à nos camps de vacances

Glencore manque-t-elle de considération pour les droits de ses travailleurs ?

Non. Le respect des droits de nos collaborateurs et des personnes sur nos différents sites est pour nous une priorité absolue. Nous soutenons la Déclaration de l’Organisation internationale du travail (OIT) relative aux principes et droits fondamentaux au travail et son suivi et reconnaissons les droits de nos collaborateurs à un environnement professionnel sûr, à la liberté d’association, à la représentation collective, à une rémunération juste, à la sécurité au travail, et à l’évolution de carrière.

Nous avons à cœur de collaborer de manière transparente avec les syndicats sur l’ensemble de nos sites et d’entretenir un dialogue franc et constructif avec toutes les parties prenantes. 

Toute inquiétude ou réclamation relative aux conditions de travail peut être exprimée via les différents mécanismes mis à disposition des collaborateurs. Ces derniers garantissent également l’anonymat. Tous les signalements sont suivis sur place et sont, le cas échéant, vérifiés par le service des RH à Baar. 

Pour de plus amples informations, cliquez ici (en anglais).

Glencore

Vous avez davantage de questions ?

Vous y trouverez les réponses ici.